• top_Massenet1
  • top_Massenet4
  • top_Massenet3
  • top_Massenet2
  • top_Massenet2
  • top_Massenet2
Historique du Chœur Massenet / Biographie

Le Chœur Massenet a été fondé à Montréal en 1928 par Charles Goulet, sous le nom du chœur des Disciples de Massenet. Dès ses débuts, le chœur s'emploie à communiquer au Québec l'amour du chant choral et le goût de la musique polyphonique religieuse et classique. En recrutant les membres de sa formation, Charles Goulet établit des critères élevés : non seulement faut-il avoir des connaissances musicales et une voix d'un timbre juste, mais les choristes doivent manifester, comme il l'affirme en 1935, « un bel esprit de solidarité, le sens de la camaraderie, de la distinction et de l'idéal. »

Grâce à ces exigences, dès la première décennie de son existence, le Chœur Massenet se taille une réputation enviable. Sous la direction de son fondateur, il fait plusieurs tournées aux États-Unis et dans l'Ouest canadien. Le Chœur Massenet devient célèbre au point d'être régulièrement engagé par l'Orchestre symphonique de Montréal. Les choristes du chœue ont chanté sous la direction de Beecham, Klemperer, Monteux, Ormandy, Pelletier et Dutoit. On les a vus aux côtés de Raoul Jobin, Pierrette Alarie, Léopold Simoneau, Richard Verreau, Maureen Forrester, Luciano Pavarotti, Louis et Gino Quilico ainsi que de Marc Hervieux.

En 1963, Charles Goulet se retire de la direction du chœur. Des chefs talentueux lui succèdent. Mentionnons en particulier René Lacourse (1970-1980 et 1988-1995 , ainsi que Marc Ouellette (1996-2000), qui, en 1997, dirige le chœur dans sa 5e tournée européenne.Depuis janvier 2001, Lucie Roy assume la direction artistique et musicale du chœur. Reconnue pour sa grande musicalité, sa rigueur, sa passion et son inlassable énergie, elle sait perpétuer la tradition de qualité attribuée au chœur. Formée en interprétation et en direction, elle accorde une attention particulière à la technique vocale et à la beauté du son.

En avril 2003, le jury du festival de l'Alliance régionale des chorales de l'Île de Montréal (ARCIM) attribue au chœur un prix spécial soulignant la musicalité, le raffinement et l'originalité de son interprétation de la Pavane, de Thoinot Arbeau.

Le répertoire du chœur demeure surtout classique, mais il comprend aussi d'autres genres musicaux, notamment la chanson latino-américaine et le gospel. Au cours des récentes saisons, il a présenté en concert le Stabat Mater de Rheinberger, The Armed Man : A Mass for Peace de Karl Jenkins, la Cantate pour une joie de Pierre Mercure et des œuvres de Bruckner, Cimarosa, Guastavino, Gounod, Pärt, Piazzolla, Rachmaninov, Rameau, Raminsh, Villa-Lobos et du compositeur québécois André Mathieu. Mentionnons sa participation au Festival Orgue et couleurs, en 2006, où il présente la Misa cubana de José María Vitier. En mars 2008, dans le cadre des Mélodînes de la Place des Arts, le chœur interprète le Lux Æterna du compositeur américain Morten Lauridsen, dont il avait déjà donné la première québécoise et canadienne au printemps 2005.

Depuis sa fondation, le Chœur Massenet a enregistré une quinzaine de disques. En novembre 2009, Le Premier Noël, enregistré en compagnie du ténor Marc Hervieux et de l'organiste Régis Rousseau, connaît un réel succès. Le disque et le concert qui en accompagne la sortie sont grandement médiatisés et reçoivent tous deux les éloges de la critique.

Choeur Massenet en concert / 2009

Aujourd'hui, le Chœur Massenet témoigne toujours d'un même amour pour la musique. Les choristes et leur directrice sont habités d'un vif désir de répondre aux exigences initiales.