• top_Massenet1
  • top_Massenet4
  • top_Massenet3
  • top_Massenet2
  • top_Massenet2
  • top_Massenet2
Le nom « Massenet »
Jules Massenet

Le Chœur Massenet porte le nom qui rappel le compositeur Julles Massenet (1842-1912).

Le Chœur Massenet, anciennement désigné sous le nom des Disciples de Massenet, tire son nom du célèbre compositeur français Jules Massenet, à qui Charles Goulet, le fondateur de la chorale, vouait une grande admiration.

Charles Goulet, fondateur du Chœur Massenet, rappel dans l'ouvrage Sur la scène et dans la coulisse comment il a choisi le nom du choeur.

« Peu de temps après un choix judicieux des voix… un chœur mixte est né. Il fallait maintenant lui donner un nom et voici comment en a été déterminé le choix. Au cours d'un stage dans plusieurs théâtres lyriques d'Europe, j'avais eu le bonheur de chanter plusieurs rôles tirés des œuvres de l'illustre compositeur Jules Massenet. Littéralement conquis par le charme de sa musique et sous le coup d'un enthousiasme spontané, j'ai donc mis à exécution une promesse faite intérieurement à sa mémoire, à savoir que, si un jour il m'était donné de pouvoir honorer la musique de Massenet de quelque façon, j'y mettrais tout mon cœur. Le nom choisi a donc été « Les Disciples de Massenet » (page 136).


Jules Massenet (1842-1912)

Enfant prodige, Jules Massenet entre au Conservatoire de Paris dès l'âge de onze ans. En 1863, il obtient le très convoité Prix de Rome. À vingt-cinq ans, c'est un véritable triomphe qu'il remporte à l'Opéra-Comique avec La grand' tante, premier d'une série de vingt-trois opéras et opéras-comiques dont plusieurs lui vaudront un immense succès. Il écrira aussi de nombreuses pièces vocales, dont environ deux cents mélodies, sans compter une vingtaine d'ouvrages symphoniques, des ballets, des drames sacrés, de la musique de scène, de la musique d'église et des pièces pour piano. Massenet a subi l'influence de Gounod et, plus superficiellement, celle de Wagner. Il a lui-même influé sur le climat musical de son époque. Comme professeur de composition au Conservatoire, entre 1878 et 1896, il a eu comme élèves, notamment, Gustave Charpentier, Gabriel Pierné et Reynaldo Hahn.

Tombe de Jules Massenet

La suavité et le charme envoûtant de ses mélodies, la sûreté avec laquelle il crée un climat harmonique, la couleur souvent étonnante de ses orchestrations caractérisent sa production dramatique. Son seul défaut, peut-être, est d'avoir voulu trop plaire à son public, ce qui a pu l'entraîner, parfois, à une certaine complaisance. Mais, comme l'a écrit Émile Vuillermoz, « quel que soit le sujet traité, c'est toujours dans un chant d'amour que ce musicien met l'essentiel de sa pensée », et c'est là qu'il atteint, souvent, à beaucoup d'authenticité et de profondeur.

Château de Massenet

La dépouille funébre de Jules Massenet se trouve dans le cimetière d'Égreville, petite commune des confins méridionaux de l'Île-de-France. Le compositeur avait acheté un château en ce lieu à la fin de sa carrière Le Choeur Massenet y a donné un concert en juillet 1997, durant une tournée effectuée alors en France et en Belgique..